cuisine industrielle vintage

CUISINE INDUSTRIELLE VINTAGE

  • Placeholder
  • Placeholder
  • Placeholder
  • Placeholder
  • Placeholder
  • Placeholder
  • Placeholder

Cette cuisine industrielle vintage très tendance a été entièrement conceptualisée et réalisée dans l’atelier de Luberon Création à Saint Saturnin les Avignon, en Provence. Chaque élément a été fabriqué à l’unité, sur mesure.

L’ÉQUIPE

Cette cuisine est passée dans les mains de tous les créateurs et artisans de l’atelier. Conçue par Jérémy, gérant de Luberon Création, dessinée par Elodie, dessinatrice spécialiste du design, fabriquée par Samuel, Jérôme et les apprentis, vernie par Serge et posée par Florian.  Corinne s’est chargée de la commande des électroménagers et Stéphanie la présente aux amoureux intéressés.

PORTES

Les portes sont fabriquées en vieux chêne, provenant des planchers de wagon de récupération de la SNCF. Le bois est noirci, percé et irrégulier, ce qui en fait le charme vintage unique. Les planches sont posées à la verticale, à coupe perdue. La couleur extérieure est une teinte chanvre, à l’intérieur une laque transparente grise. Les poignées sont rondes de type industriel noir nickelé Cerra. Elles sont fournies par le fabricant allemand Hettich.

CAISSONS

Les caissons fabriqués dans l’atelier sur mesure sont en mélamiané de type tissu, de couleur beige, fabriqué en France par le fabricant allemand Egger. Les chants de 2 mm sont de la même finition. L’aspect du tissu rappelle les sacs de jute industriels utilisés à l’époque.

ionnel de la marque Falmec, avec un tuyau gainé en aluminium. Les éclairages et la hotte sont en les conçus de la même température de couleur. La lampe qui surplombe le plan de travail est une création de la marque Tierlantijn, fabricant hollandais rencontré au Salon Maison et Objet, à Paris.

MEUBLES

Les meubles qui sont posés sur plan offrent une porte coulissante latérale qui se dissimule derrière la colonne d’étagères. Cela crée un effet de magie en escamotant complètement la porte. L’autre porte est coulissante ajourée verticale, ce qui permet de laisser voir la partie des étagères que l’on souhaite et de masquer l’autre partie. Les portes des tiroirs sont renforcés par des barres métalliques intérieures qui soulignent l’aspect industriel de l’ensemble. Les tiroirs en métal ont une ouverture totale, avec amortisseurs du modèle Legrabox de Blum, fabricant autrichien. La porte de communication est réalisée selon la même fabrication. Cela permet de l’intégrer totalement au design de la cuisine. La crédence est une réalisation technique très astucieuse. Réalisée en même vieux bois et protégée par une plaque de verre, elle coulisse sur un système unique de poulies en inox.

PIÈTEMENT

Le plan de travail fabriqué sur mesure, est réalisé en Dekton, référence Kenya natural de 20 mm. Il est posé sur un piètement industriel chiné chez un brocanteur de L’Isle sur la Sorgue. Fabriqué dans les années 50, on peut encore lire le nom de la Manufacture Gloppe de Lyon sur le socle. Ce vieux pied de machine-outil en fonte a été décapé, sablé et peint en laque mate grise. La teinte est la même que celle des fers utilisés pour la réalisation de la hotte et des étagères.

ACCESSOIRES

La hotte et les étagères de type industriel ont été fabriquées sur mesure par un ferronnier de la région, Christophe Chalençon, artisan forgeron de Sault, dans le Vaucluse. La hotte est de type professionnel de la marque Falmec, avec un tuyau gainé en aluminium. Les éclairages et la hotte sont en les conçus de la même température de couleur. La lampe qui surplombe le plan de travail est une création de la marque Tierlantijn, fabricant hollandais rencontré au Salon Maison et Objet, à Paris.